Week-End MOD à Lisbonne



Alors que les températures diminuent de jour en jour, La Vie Moderne vous invite à descendre dans le sud pour un grand week-end au Portugal. Voici ici, une partie de ce qu'il y a à découvrir à Lisbonne!


Le MUDE Museo do Design e da Moda, en français le Musée du Design et de la Mode, dans lequel s'expose des objets, du mobilier, ainsi que des pièces de haute-couture de chacune des décennies du vingtième siècle. Et jusqu'au  24 octobre, Joäo Seixas expose son incroyable collection de scooter. Du Vespa, du Lambretta mais aussi d'incroyables engins de fabrication française et allemande des années 50 et 60. 


Le Musée de la collection Berardo regroupe une immense collection d'art moderne et contemporain. L'entrée et gratuite. Ce musée se trouve à Belèm, à l'ouest du centre de Lisbonne, on peut s'y rendre en tramway. A voir à proximité du musée : la Torre de Belém, une imposante tour dressée au bord du Tage et le Padrão Dos Descobrimentos, une statue gigantesque représentant de grands hommes portugais.   


Le Vespa Gang Mod Club organise une fois par mois une soirée MoD au bar Europa. Si non pour simplement boire un verre en écoutant des mix de musiques éclectiques de bonne qualité, il y a le LEFT. Plusieurs DJ passent des disques au LEFT, comme par exemple Barbie Cooper dont le magasin de disques vinyl rue Nova da Trindade est extrêmement bien fourni. En face, au numéro 8, il y a LOUIE LOUIE avec moins d'occasions et plus de ré-éditions


Le label lisboète de garage Groovie Records a son propre magasin de disque rue Da Oliveira. Aux alentours, des friperies de qualité et le Graver Shop qui distribue Ben Sherman, Fred Perry, Merc, etc... Le Bairro Alto est aussi un quartier avec des boutiques intéressantes, notamment le très élégant magasin El Ganso, rue Da Rosa. 


Pour la boutique 100% moderniste, il faut quitter Lisbonne direction Almada, de l'autre côté du Tage. Le mieux est de prendre bateau et métro, pour arriver au Two Tone Store


Deux endroits inimitables du côté de Principe Real. D'abord le Pavilhão Chinês, 89 rue Dom Pedro, un incroyable cabinet de curiosité. On y boit des coktails. La carte fait au moins 50 pages! Pas mal de touristes car le lieu est référencé dans le Lonely Planet mais avec le fait de devoir sonner à la porte, le standing, et la lumière tamisée, on se sent vite dans un endroit d'exception. 



Plus discret, le SNOB, un bar/restaurant à la décoration "british sixties" avec seulement 3 plats à la carte : le très réputé boeuf, les brochettes de porc, et la cozina à la portugaise, genre de potée auvergnate avec énormément de viande. Là aussi il faut sonner pour pouvoir entrer. Le 178 rue Do Seculo compte dans ses habitués des artistes, acteurs, politiciens et journalistes, comme Leonel de Jesus, le fondateur du Vespa Gang. 



Pour dormir : Le Lisbon Story GuesthouseBon emplacement, jolie déco et excellent rapport qualité/prix : 40 à 60€ la chambre double petit déjeuner inclus.


Le Garage : Old scooter

A lire avant de partir : Le Cool Lisboa. Agenda avec toutes les soirées, expo, concerts, à faire et à voir à Lisbonne. 




4 commentaires:

  1. Très joli article pour une ville et ses alentours: j'adore le café avec les avions au ciel... au plafond! ml

    RépondreSupprimer
  2. Merci bien pour votre recommendations sûr une ville que nous aimons bien.

    RépondreSupprimer
  3. Ander Azkorri SC --> Me encanta tu blog
    También preparará informes sobre Bilbao, Donostia, Gijón, Madrid y Sevilla
    Así que me envíe sus mejores lugares

    RépondreSupprimer