The Beat Goes On à Avilès "versus" le Purple Week-End de Lèon































Le petit festival "Beat Goes On" a vu le jour en 2003 pour pallier l'absence de Purple Week-End cette année là. En 2004, le Purple Week-End reprend sa place début décembre. Néanmoins le "Beat Goes On" ayant remporté un honorable succès, les organisateurs (qui sont ceux de l'Euroyéyé) décident de le maintenir en le décalant en janvier 2005. Et c'est pourquoi, depuis lors, deux week-end MODs viennent distraire les hivers du nord ouest de l'Espagne. Le Purple en décembre et le BGO en janvier. 


Jusqu'à cette année 2010 où une discorde s'installe entre les organisateurs du Purple et la Mairie de Lèon. A l'origine de l'embrouille, une baisse des subventions allouées par la Mairie : 100.000€ au lieu des 150.000€ habituels... Finalement, la décision est prise par les fondateurs du festival : il n'y aura pas de Purple cette année!


Toute l'énergie de la scène Mods se rabat alors sur le BGO qui sera donc avancé pour être organisé du 3 au 6 décembre 2010 au lieu de janvier 2011. Le premier week-end de décembre aura bien son festival Mods avec ou sans l'aide de subventions!  


C'est alors qu'arrive dans l'histoire un rebondissement digne d'un épisode de Dallas, la Mairie de Lèon décide que le Purple Week-End sera maintenu, avec ou sans l'aide des fondateurs du festival!!! Logique car après toutes ces années, le Purple est devenu une institution qui a profondément marqué l'image de la ville de Lèon, au même titre que nos Transmusicales (de Rennes) et Printemps (de Bourges).  


Résultats, deux festivals aux mêmes dates, à priori similaires, et pourtant profondément différents : grands moyens et notoriété pour l'un, petit budget et authenticité pour l'autre. Car, il n'y aucun doute, les Mods purs et durs seront à Avilès. Pour l'anecdote, on trouve Max Cooper, fondateur du Purple dans la liste des DJ du BGO.   


L'événement Fb du Purple Week-End --> par là + le site
L'événement Fb de The Beat Goes On --> par ici 

3... 2... 1... FIGHT !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire